Deux grenoblois dans le sud

Deux grenoblois dans le sud

Voyage en ANTARCTIQUE 2017 : Les "habitants" du continent blanc

IMG_8249 - copie.jpg

 

ATTENTION: Les photos présentes dans les diaporamas  

NE SONT PAS LIBRES DE DROIT.  

Si vous souhaitez obtenir un exemplaire d'une photo présente ici, merci de nous contacter par le lien CONTACT en bas de page.

 

LES « HABITANTS » DE L’ANTARCTIQUE

 

Les phoques Quatre types de phoques vivent dans les eaux baignant les côtes de l'Antarctique : le léopard de mer, le phoque crabier, le phoque de Weddell et l'éléphant de mer du sud. Bien qu'ils n'attaquent que rarement les humains, mieux vaut garder ses distances avec eux.

 

Orques : Les épaulards ne font pas partie de la famille des baleines, c’est le plus grand membre de la famille des dauphins. Extrêmement social, ils voyagent en groupe et se nourrissent de poissons, calamars, oiseaux et autres animaux. À sa naissance, un bébé orque peut peser jusqu'à 180 kg et mesurer jusqu'à 2 mètres.

 

Le léopard de mer : Le léopard de mer est appelé ainsi en raison de son pelage tacheté. Réputé pour sa nature farouche, cet animal est l'un des principaux prédateurs en Antarctique : poisson, calamars, manchots et même d'autres phoques.

 

Les baleines Pendant l'été, les baleines se nourrissent là de poissons, de calamars, de manchots et de plancton. Les orques sont une des espèces que les voyageurs pourraient observer pendant leur voyage. En été, d'autres espèces de baleines voyagent vers le Sud : les baleines à bosse et la baleine bleue. Les baleines bleues, véritables géants des océans peuvent mesurer jusqu'à 30 mètres de long et peser plus de 120 tonnes.

 

Les manchots : Le manchot se nourrit principalement de krill et de petits poissons. Il passe la plus grande partie de son temps dans l'eau, mais revient généralement à terre pour élever ses petits. Ils ne sont pas craintifs envers les hommes mais il est conseillé de les considérer comme n'importe quel autre animal sauvage.

 

Le manchot Adélie Les manchots Adélie passent l'hiver dans les eaux bordant l'Antarctique et le reste de l'année sur de nombreuses petites îles côtières. Ces adorables créatures sont en fait d'admirables plongeurs qui peuvent s'enfoncer jusqu'à 175 mètres sous les eaux.

 

Le gorfou sauteur Les gorfous sauteurs font partie des manchots les plus décorés avec leur sourcils jaunes qu'ils utilisent pour attirer leurs partenaires. En général, ces oiseaux peuvent mesurer de 40 à 45 cm et nagent entre les îles subantarctiques. 

 

Insectes Les seuls véritables prédateurs terrestres d'Antarctique sont de minuscules insectes. Ces petites mouches sont fascinantes, car elles sont les seules créatures à pouvoir survivre à la surface de l'Antarctique. Elles affrontent l'hiver en entrant en hibernation : elles ne bougent plus d'un millimètre, puis leur sang les empêche de geler. Ce mécanisme leur permet de survivre jusqu'à l'été, elles peuvent alors recommencer à manger des insectes plus petits.

 

L'albatros : il possède la plus grande envergure de toutes les espèces d'oiseaux, (3,4 m.)  Ils peuvent vivre jusqu'à 50 ans.

 

Le krill Tout en bas de la chaine alimentaire se trouve le krill : de petits crustacés ressemblant à des crevettes qui alimentent le moteur de l'écosystème marin, la baleine bleue doit sa survie au minuscule krill dont il se nourrit.

 

Et tant d'autres....  liste non exhaustive !

 

 



18/08/2019
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres