Deux grenoblois dans le sud

Deux grenoblois dans le sud

Le lygomme, fromage de synthèse.... beurk !

Attention, un scandale alimentaire peut en cacher un autre, et un autre et un autre… Je crois que nous sommes seulement au début d’une très longue série…

 

Après le cheval à la place du boeuf, après les matière fécales dans la bouffe chez IKEA, après le porc dans les kébab, vous avez aussi le Lygomme, qui donne l’illusion d’un bon fromage. C’est en fait un « fromage de synthèse », appelé fromage analogue produit par la société Cargill (trust américain implanté dans 63 pays, en France environ 2 500 employés sur 21 sites, partenaire incontournable de l’agriculture, de l’industrie agroalimentaire et de la grande distribution).

 

Une première version de ce fromage de synthèse composée de 15 % de protéines laitières, d'huile de palme et d'exhausteurs de goût est commercialisée en 2005, suivi du lygomme ACH Optimum, destiné au marché européen, composé de 3 amidons, de deux gélifiants, un galactomannane (E410, 412, 417) et un carraghénane (E 407), et d'arômes. Pas une seule trace de lait…Du fromage sans lait ???

 

Pour information :

Additif E410 : Gomme de caroube  Famille : Epaississant. Utilisé en tant qu’épaississant, stabilisant, émulsifiant. Se présente sous forme de poudre pratiquement inodore, de couleur blanche à jaunatre. Risque : aucun

Additif E412 : Gomme de Guar Famille: Epaississant Utilisé en tant qu’épaississant, stabilisant, émulsifiant. Issu de végétaux, se présente sous forme de poudre pratiquement inodore, de couleur blanche à jaunatre. Risques : À hautes doses peut provoquer des flatulences.

E417 : Gomme Tara Famille : Epaississant. Utilisé en tant qu’épaississant, stabilisant. Risques : Sans danger 

Additif E407 – Carraghénanes. Famille : Epaississant Utilisé en tant qu’épaississant, gélifiant, stabilisant, émulsifiant.

La carraghénane est une algue marine poussant essentiellement (entre autres endroits) au large de la Bretagne. Elle est desséchée et réduite en poudre pour être incorporée par petite quantités aux aliments, c'est un gélifiant puissant (une seule petite cuillère peut gélifier plus d'un litre d'eau...). Se présente sous forme de poudre grossière à fine. Risques : Peut être source d’inflammations intestinales.

 

Le lygomme rentre dans la composition de plats préparés, en remplacement des fromages à pâtes dures qui en constituent la garniture. La grande majorité des plats industriels utilisent le lygomme (Mc Do, Quick, pizzas, lasagnes...). Il coûte 60 % de moins que le 1er fromage analogue et 200 % de moins qu'un vrai fromage! Cocktail chimique mais avant tout jackpot pour ces industriels pour qui seul le profit financier compte…

 

Aucune étude sur la santé, et le pire c’est que l’Union Européenne a autorisé l'emploi de ce "fromage analogue" à condition que les ingrédients qui le composent soient indiqués sur l'étiquette. Mais quel consommateur va pouvoir déchiffrer ces minuscules caractères et savoir que le galactomannane et le carraghénane, c’est le fromage ? Encore une fois, nous ne sommes pas correctement informés, la valse des étiquettes aux noms savants et indéchiffrables pour le commun des consommateurs permet aux gros industriels de se gaver sur notre dos en nous laissant croire qu’ils travaillent pour notre santé et notre bien être. Comble de l’hypocrisie, le lygomme a fait partie des trois nominés aux Food Ingrédients Excellence Awards 2009, catégorie "Innovation de l’année pour la Laiterie"… tu parles d'une innovation, pour le porte monnaie des industriels uniquement... !

 

Sachons que nous sommes envahis de ces produits de synthèse, le fromage, c’est pas du fromage, la sauce tomate, c’est pas de la sauce tomate etc. On se fout vraiment de nous ! Alors amoureux de bonne bouffe, soyez vigilants, n’achetez plus tous ces plats cuisinés par l’industrie agro alimentaire qui sont en réalité des cocktails chimiques dont on se rendra compte bien trop tard, qu’ils sont responsables en grande partie de l’augmentation de maladies comme obésité, diabète, allergies, maladies cardio-vasculaires ou même cancers … Tirons la sonnette d'alarme avant qu'il ne soit trop tard, osons revenir à des valeurs plus saines, rappelons nous de la bonne cuisine de mamy faite de produits sains du jardin...

 

Après ça il n’est pas nécessaire de rappeler à chacun combien il est nécessaire de faire soi même sa tambouille…

 

Quoi de meilleur en réalité qu’une bonne pizza faite maison, et c’est si simple voici par exemple ma recette :

 

Pâte à pizza (pour 2 pizzas)

-10 g de levure de boulanger

-3 cuillères à soupe d’eau tiède (35°)

Incorporer dans un verre la levure et l’eau tiède mélanger et laisser reposer ¼ h (levain).

 

-300 g de farine (type 55 de préférence acheter dans un moulin…)

-3 cuillères à soupe d’huile d’Olive (AOC)

-15 cl d’eau tiède (35°)

-une pincée de sel

 

Verser la farine et former un puit au centre, ajouter les 15 cl d’eau tiède, ainsi que l’huile d’olive, le sel et le levain. Mélangez en incorporant peu à peu la farine au centre du puit et pétrir la pâte le plus longtemps possible énergiquement avec la paume de la main, afin d’obtenir une pâte souple et élastique. La couvrir d’un torchon légèrement humide, et la laisser reposer dans un endroit tiède, pendant au moins 1 heure. Après repos, pétrir à nouveau puis étaler sur un plan fariné.

 

Recouvrir de tomates entières coupées en tranches fines, saupoudrées de persil, basilic, laurier, thym, (pas en poudre évidemment !!!)

garniture selon vos goûts : lamelles de jambon, champignons frais cuisinés, quelques olives des Baux de Provence, ne mettre que des ingrédients « sains »… et  râper soi même un ou deux bon vieux fromages de chez nous, enfourner à 200° et vous obtiendrez un résultat succulent et sain…

 

 


Vous préférez quoi, dans votre Pizza ? De la mozzarella ou du Lygomme ACH Optimum ? La première, c'est du fromage. Le second, non.

 



14/03/2013
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres