Le lac de Sainte croix - Deux grenoblois dans le sud

Deux grenoblois dans le sud

Deux grenoblois dans le sud

Le lac de Sainte croix

LE LAC DE STE CROIX.jpg
 

LE LAC DE SAINTE CROIX

Le barrage de Sainte Croix est à l’origine de la mise en eau du lac de sainte croix, en 1973, il est à la frontière entre le Var et les Alpes de haute Provence.

 

Un peu d’histoire

 

Le projet visant à noyer la vallée des Salles par la création d’un lac sur le cours du Verdon remonte à Georges Clemenceau, en 1908. Ce n’est qu’en 1968 qu’est décidé sa mise en oeuvre par EDF. Initialement, le lac devait engloutir les villages des Salles sur Verdon, de Bauduen et rendre Sainte-Croix du Verdon inhabitable. Le lac artificiel est finalement créé en 1973, suite à la construction du barrage de Sainte-Croix. Les villages de Sainte-Croix et Bauduen sont finalement sauvés, et Les Salles reconstruit à l’abri des eaux.

 

Plusieurs barrages sont construits et régulent le cours du Verdon :

  • barrage de Castillon
  • barrage de Chaudanne
  • barrage de Gréoux
  • barrage de Sainte-Croix
  • barrage de Quinson

avec autant de lacs tous magnifiques :

  • le lac de Castillon avec engloutissement du village du même nom ;
  • la retenue de Chaudanne
  • le lac de Sainte-Croix avec engloutissement du village des Salles-sur-Verdon, du pont romain dit pont d’Aiguines, du pont de Garuby et de la résurgence Fontaine l’Evêque à Bauduen.
  • La retenue de Quinson, parfois improprement nommée « lac de Montpezat », du nom du village qui la domine
  • Le lac d'Esparron, de couleur verte, comme le Verdon contrairement au lac de Sainte-Croix qui est de couleur bleue.

 

Le troisième plus grand lac de France, le lac de Sainte Croix, s’étend sur une superficie de 2200 hectares (10 kilomètres de long et 2 de large). Le barrage, construit à l’entrée des gorges, près de Baudinard, retient 760 millions de mètres cubes d’eau et produit plus de 150 millions de kWh par an. Il alimente ainsi en électricité les villes situées à proximité. Il constitue également un pôle touristique majeur, et offre un espace privilégié pour la baignade, le bateau (électrique uniquement), le pédalo ou le canoë-kayak.

 

Activités et loisirs de pleine nature :

 

Autour et sur le lac, il est possible de pratiquer de très nombreuses activités : natation, baignade, rafting, hot dog, hydro speed, canoë, kayak, canyoning, randonnées aquatiques, pêche, voile, ski nautique, croisières promenades, vol à voile, vol à moteur, parapente, saut à l’élastique, équitation, randonnées équestres, VTT, cyclotourisme, spéléologie, escalade, ball trap, golf, visites accompagnées des villages du parc régional, visite des barrages…

 

Les Gorges du Verdon sont une destination appréciée des grimpeurs : elles comportent plus de 1 500 voies d’escalade sur du bon rocher calcaire. Les diverses falaises autour des gorges en font l'un des plus beaux sites d’escalade de France. Certaines voies sont interdites pour protéger les vautours récemment réintroduits. Les Gorges du Verdon et le Verdon sont aussi des destinations privilégiées par les pêcheurs notamment à la mouche.

 


 

source : Alain Collomp, La découverte des gorges du Verdon : histoire du tourisme et des travaux hydrauliques, Édisud, 2002,



19/09/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 64 autres membres