Deux grenoblois dans le sud

Deux grenoblois dans le sud

2010 ARDECHE Le Pont d'Arc et les gorges de l'Ardèche

Le Pont d’Arc

 

1979 - 1983 - 2005 

    

          

 

   

             2009 en automne, au calme sans touristes...      

 

                         

Vallon-Pont-D’arc est un haut lieu du tourisme. Ce petit village ardèchois, paisible en hiver, voit sa population multipliée par 10 en été. Son importance touristique vient surtout de ce qu'il est le point de départ de la descente des gorges de l'Ardèche.

 

Le pont d'Arc est situé à 5 km de la ville de Vallon-Pont-d'Arc. Arche naturelle de 60 m de long pour 54 m de hauteur, il a été dessiné par l’Ardèche, rivière qui traverse le département du même nom. Le Pont d’Arc est un endroit très réputé, notamment pour les canoéistes qui « glissent » sous cette arche magnifique. Le pont d’Arc est la porte d’entrée des célèbres gorges de l’Ardèche.

 

Les gorges forment un canyon d'une trentaine de kilomètres creusé dans le plateau calcaire entre le pont d'Arc et Saint-Martin-d’Ardèche. Elles se visitent en voiture du côté nord par une route panoramique à travers la garrigue. Sur leur cours inférieur, elles forment la frontière entre les départements de l'Ardèche et du Gard. De nombreux belvédères dont les noms sont liés aux différents sites ont été aménagés sur l'itinéraire, depuis le Serre de Tiourre embrassant la vue sur les Cévennes vers Alès à l'entrée des gorges jusqu'au Ranc Pointu avant le panorama sur Aiguèze, Saint-Martin-d'Ardèche et, au loin, la plaine du Rhône et le mont Ventoux.

 

 



Les gorges de l'Ardèche et le "pont d'Arc" sont respectivement classés en réserve naturelle et site classé. La réserve naturelle des gorges de l'Ardèche, qui couvre 1575 hectares, est créée par le décret n°80-27 du 14 janvier 1980 paru au Journal Officiel du 18 janvier 1980. Sa gestion a été confiée au SGGA (Syndicat de Gestion des Gorges de l'Ardèche). Elle vise à la protection du patrimoine naturel (faune, flore, richesses minérales, paysagères).

 

Il est possible de pratiquer dans ces jolies gorges la spéléologie, l'escalade, la descente des gorges en canoë, en kayak ou en barque, la randonnée pédestre, le saut en élastique, etc. Le camping sauvage quant à lui est interdit ...

 

De nombreuses grottes peuvent être visitées pour leur intérêt géologique (aven Marzal, aven d'Orgnac, grotte de la Madeleine, grotte de Saint-Marcel…), la plus célèbre qui ne se visite pas est la grotte Chauvet (une exposition la présente à Vallon-Pont-d'Arc).

 

DÉPAYSANT...

 

 

Sources : Wikipédia, « Ardèche, sites naturels »,  Office du Tourisme, moi même.

Crédits photos : Elodie CHARBONNIER, Joëlle BONNIER.

 



16/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres