Deux grenoblois dans le sud

Deux grenoblois dans le sud

Séjour dans le Gard : Le musée du bonbon HARIBO à UZES

 musée-bonbon-Haribo-boutique_onatestepourtoi-1024x386.jpg

 

Je vais être assez sévère sur ce musée et heureusement que nous n’avons pas fait la route spécialement pour le visiter. Bref Steph voulait le voir et nous étions à proximité, alors allons y… Personnellement j’ai vu ce que je m’attendais à voir, et ces montagnes de friandises me font fuir !

 

Le musée retrace l’univers du bonbon HARIBO, de son origine à aujourd’hui, sachant qu’il est quand même très étudié pour attirer les plus jeunes, premiers et plus grands consommateurs de leurs spécialités sucrées, par une visite très ludique, et attractive pour les petits. D’ailleurs, il vaut mieux visiter ce musée en dehors des périodes de vacances scolaires ou de week end car c’est une immense cour de récréation où l’on entend surtout les hurlements des enfants euphoriques qui courent de partout, plus du tout gérés par leurs parents eux mêmes sous l’emprise des fraises tagada ou autres zan, car c’est pour les grands un véritable retour en enfance visuel …

 

La visite est très rapide et pour terminer, cela semble incontournable, direction la boutique. Là, nous avons observé le manège des consommateurs d’Haribo… impressionnant ! des achats par kilos voire par dizaines de kilos, des paniers remplis à ras bord et les petits ne sachant plus ou donner de la tête qui les remplissent encore en encore ! je suis restée consternée par cette avalanche de sucreries et surtout par l’attitude des parents, pas raisonnables du tout devant tant de calories nocives pour tout le monde et surtout pour leur progéniture … Nous avons traversé cet enfer auquel il faut résister, rassasiés par les petits cars en sacs « gracieusement offerts » par les jetons mis dans les machines que l’on actionne soi même pour empaqueter les bonbons... Ne perdons pas de vue que les jetons sont donnés avec les tickets d’entrée donc les cars en sac sont largement payés...  

 

L'entrée est à 7,50 euros par adulte, c'est, je trouve très cher vu le contenu... Bref c'est mon avis .

 

 

 DE LA COMPOSITION DES BONBONS

 

 

Sur le site HARIBO il est noté que les gélifiés aux fruits sont composés d'un mélange de sirop de glucose (qui les rend transparent), de sucre et de dextrose (qui les rend sucrés) et de gélatine (qui les gélifie). Viennent ensuite s'ajouter les concentrés de plantes et de fruits, les arômes, l'amidon et un peu d'acide citrique.

 

Il faut quand même savoir que 67 000 tonnes environ de bonbons gélifiés ont été vendues en 2014 en France, selon les chiffres du Syndicat national de la confiserie, un marché qui représente pas moins de 33 millions d'euros.

 

Utilisé comme épaississant, stabilisant ou agent texturant, le gélifiant peut être d'origine végétale (agar-agar ou amidon) ou animale. Il est alors appelé gélatine, qui liquide et teintée de colorants, n'est en réalité au début que de la peau, de la graisse et des os de porc, portés à ébullition.

 

Les médecins s'inquiètent des douleurs abdominales et des troubles de l'absorption des vitamines, que peut provoquer cet additif gélifiant, quelle est l'ampleur du phénomène ? Sa dangerosité d'un point de vue nutritionnel n'a à ce jour pas été prouvée, mais on peut s'interroger...

 

Son utilisation est très courante dans l'industrie du bonbon, et même des yaourts et le géant Haribo ne cache pas ses recettes à succès : "L'extraction de la gomme arabique, (anciennement utilisée par les confiseurs du XIXe siècle, NDLR) a fini par devenir tellement coûteuse qu'il a fallu chercher d'autres ingrédients. (...) Depuis les années 1980, Haribo utilise en règle générale de la gélatine pour la fabrication de ses différents gélifiés. Cette gélatine est exclusivement d'origine porcine...

 

Toutefois, sur son site et ce depuis peu, Haribo publie une liste de bonbons sans gélatine ni bovine ni porcine : Dragibus, Dragibus Soft, Dragibus Bi Cool, Fraizibus, Starmint, Bouteilles Cola mistral, Langues acides, Pasta Frutta, Pasta Basta, Acidofilo, Sour Snup, Carensac, Grains de Millet, Melting Potes, Pain Zan, Zanoïd, Florent Violette...

 

Bonne dégustation... !!!

 

Extraits de l'article de Maxime BOURDEAU, Journaliste Huffpost USA et du site HARIBO

 

 

13 octobre 1997 Bonbons Haribo, Institut National de l'Audiovisuel

 

 

Des bonbons pas si bon - Le magasine de la santé

  

Prochain article : les caries dentaires, non je déconne !



01/03/2018
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 63 autres membres