Deux grenoblois dans le sud

Deux grenoblois dans le sud

GRENOBLE : La Maison de la montagne

Capture d’écran 2018-10-07 à 11.48.43.png

 

 

La maison de la montagne

 

 

 

La maison de la montagne, située rue Raoul Blanchard à GRENOBLE, est le camp de base des loisirs de montagne à Grenoble, elle est gérée et financée par la Ville de Grenoble en partenariat avec le Conseil Général de l'Isère.

 

C'est un lieu convivial et accueillant ouvert du lundi au samedi pour s'informer, consulter des topos et des cartes, trouver un encadrement, voir des expos, participer à des rencontres…

 

Qui dit Grenoble, dit montagne. On peut tout faire autour de Grenoble et la maison de la montagne est un espace où vous pourrez vous informer sur toutes les activités à pratiquer, été et hiver, où, comment, ainsi que toutes les recommandations qui vont avec. C'est un espace d'information sur les activités de pleine nature en montagne.

 

-randonnée pédestre :

La randonnée pédestre est l'activité de loisir la plus pratiquée par les français. La raison de ce succès tient sans doute autant à l'étonnante variété des paysages qu'aux 300 000 km de sentiers balisés qui nous permettent de les découvrir en toute sécurité. Et pour ceux qui voudraient encore élargir ces horizons, reste la cartographie pour emprunter tous les chemins de traverse…

 

-parcours aventure en forêt :

Tyrolienne, pont népalais, saut de Tarzan … Les Parcours Aventure en Forêt déclinent ces ateliers en différents niveaux de difficulté. Tous ces sites sont donc autant d'occasions ludiques de goûter en famille aux sensations de la forêt …

 

-VTT :

Concept Californien des années 70, le VTT est utilisé pour dévaler les pentes de montagne, d'où son nom « mountain Bike ». Dix ans plus tard le VTT débarque en France, mais ses débuts sont discrets. Aujourd'hui les pratiquants sont nombreux, du concept balade en famille à la rando plus sportive et en passant par la descente. Les circuits balisés, les grandes traversées et les sites de descentes se sont développés pour offrir à chacun une pratique du VTT adaptée et riche en émotions.

 

-via ferrata :

Issues des aménagements que l'armée italienne avait développé pour franchir les Dolomites pendant la première guerre mondiale, les via-ferrata modernes offrent la possibilité de s'attaquer aux falaises et de goûter aux plaisirs de la verticalité. Les barreaux réguliers et la ligne de vie continue permettent une évolution relativement sécurisée mais toujours sportive.

 

-escalade :

Contact avec le rocher, défi de la pesanteur et esprit de cordée sont probablement les mots d'ordre de tout grimpeur. Qu'elle se décline en grande voie, en école ou en artif, l'escalade parvient à combler tous ses pratiquants.

 

-alpinisme :

1492 : Pour les montagnards elle marque surtout la naissance de l'alpinisme avec la première ascension du Mont Aiguille dans le massif du Vercors. Depuis, ceux que Lionel Terray a appelé «les conquérants de l'inutile» n'ont cessé, par leurs exploits et leurs odyssées tragiques, de faire de cette activité l'une des plus prestigieuses.

 

-sports en eaux vives :

Nombreux sont les torrents et canyons qui permettent, par leur étroitesse ou leur débit, des descentes sportives offrant une approche différente des massifs environnants : en rafting ou à la nage sur un flotteur d'hydro-speed, au bout d'une corde en canyoning et sautant dans les vasques...

 

-planche à voile et sports nautiques :

liste des lacs et autres lieux où pratiquer les sports nautiques.

 

-vol libre :

Le rêve d'Icare est désormais accessible à tous. En biplace avec un moniteur ou en solo après une formation, en delta ou en parapente, le plaisir du vol se consomme sans modération. L'évolution du matériel et des connaissances en matière de météorologie et surtout d'aérologie font du Vol Libre une activité de plus en plus sûre.

 

-spéléologie :

La spéléologie se définit comme l'étude et l'exploration du milieu souterrain le plus souvent forgé par l'eau dans la roche calcaire, autrement dit le karst. Pour ce qui est de la région grenobloise, il s'agira essentiellement des massifs de calcaires Urgoniens du Vercors et de la chartreuse.

Le Vercors, souvent présenté comme le «temple» de la spéléologie, est un incontournable. Plus de 3000 cavités y sont recensées dont le mythique gouffre Berger (-1198 m). Les gorges de la Bourne, à l'Ouest, hébergent aussi de nombreuses grottes dont celle du Bournillon dont le porche d'entrée atteint près de 100 m (le plus grand d'Europe) ou encore les uniques grottes de Choranche, aussi ouvertes au grand public.

Totalisant plus de 250 Km de galeries explorées, la Chartreuse propose notamment la fameuse traversée de la Dent de Crolles ou la découverte du glacier souterrain du gouffre du Grand Glacier.

Il est à noter que la spéléo se pratique toute l'année ! Certaines cavités sont inaccessibles l'hiver à cause de l'enneigement de nos deux massifs. Afin de s'initier à cette discipline, une des solutions reste encore de se rendre aux Journées Nationales de la spéléologie, ouvertes à tous, qui se tiennent chaque automne dans de nombreuses localités parmi lesquelles, cette année 2006, les grottes de Thaïs à St-Nazaire-en-Royans.

 

-cascade de glace :

Il s'agit de l'une des activités spécifiques de l'alpinisme hivernal. Encordé et équipé de deux piolets de traction et d'une paire de crampons, le «glaciairiste» évolue verticalement sur cette matière éphémère qu'est la glace. Cette forme d'escalade est destinée aux grimpeurs ayant une bonne maîtrise des techniques de l'alpinisme ou aux personnes souhaitant découvrir l'activité accompagnées d'un guide de haute montagne.

 

-ski de randonnée :

Le ski de randonnée et le ski-alpinisme sont les versions du ski alpin auxquelles on ajoute l'effort de la montée. Munis de peaux de phoque, les skis de rando permettent de remonter les pentes raides et d'évoluer jusqu'en haute montagne loin des pistes aménagées et sécurisées.

 

-ski de piste :

liste de toutes les stations de ski des Alpes et leurs spécificités.

 

-ski de fond :

A l'origine sur des lattes fabriqués dans des douves de tonneau, les nouvelles spatules autorisent toutes les glisses, de la grande vitesse à la simple balade, en skating ou en alternatif. Plus physique, plus exigeant, plus patient que le ski alpin, le fond a d'abord et avant tout les qualités de la marche : une respiration, un regard, un rythme qui lui sont propres. Le ski nordique reste actuellement le moyen le plus évident de découvrir une montagne qui a su rester authentique, libérée des remontées mécaniques et des mouvements de foule qu'elles génèrent trop souvent.

 

-raquette à neige :

Oubliée la frustration des randonneurs qui étaient obligés dès les premières neiges de remiser leurs chaussures jusqu'au printemps suivant. Maintenant il est possible de profiter de la montagne l'hiver aussi. Et c'est à cette période qu'on la découvre la plus apaisée…

 

-chiens de traineaux :

On compare souvent les plateaux préalpins aux paysages nordiques : que dire alors quand, recouverts de neige, ils sont parcourus par les mushers et leurs chiens...

 

Vous pourrez trouver à la maison de la montagne les adresses des clubs et professionnels : guides, accompagnateurs, mushers, les coordonnées des gîtes, refuges et abris , les conseils sécurité en montagne et des informations sur les conditions et la météo en montagne, avec un espace de consultation pour préparer une sortie en montagne et un fonds documentaire en libre consultation comportant 700 cartes et topos sur les Alpes et ailleurs, et des revues de la presse spécialisée.

 

Un lieu incontournable pour les amoureux de nos montagnes, entrainés ou néophytes...

 



19/10/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres